Jean Michel BESNIER: 22 Octobre 2011

 http://www2.cnrs.fr/band/321.htm

Jean Michel nous a d'abord longuement décrit vers quel futur la science pourrait conduire l'homme. La science aurait-elle rattrapé et même peut être dépassé la science fiction. Serions-nous désormais victime du progrès technologique qui aurait du nous libéré de tous les maux?

Pour ce philosophe, l'évolution actuelle de la science nous conduirait vers une humanité déhumanisée. Une nouvelle espèce pourrait naître de la convergence de nos technologies. Une nouvelle espèce immortelle, digne de Aldous Houxley.

Un rêve? Non plutôt un cauchemar, car cette nouvelle espèce ne maîtrise plus la technologie; c'est la technologie qui règne en miatre et qui décide.

Existe-til un chemin pour échapper à ce monde apocalytique?

Oui, surement, mais:

  • Il  faut accepter que nous sommes fragiles et mortels.
  • Il faut résister
  • Il faut arrêter de faire de la croissance pour la croissance.

Un débat riche et passionné s'est vite développé entre les nombreux particpants et le conférencier.

Pour en savoir plus, plus en profondeur, je vous conseille le dernier livre de Jean michel Besnier "DEMAIN LES POSTHUMAINS" chez Fayard



Marc Lachièze : 26 Mars 2011

Après une introduction de Marie Odile Monchicourt, Marc Lachièze a dressé une chronologie de la vision et de la compréhension de l'univers:

  • a l'antiquité, Aristote et Platon formulent une vision FERMEE de l'univers: la terre est au centre, et les étoiles sont diposées sur une sphère à une distances finie.
  • Cette description n'évoluera pas pendant des siècles, et au 12ième siècle, il est inconcevable que le monde de soit pas compatible avec les écritures.
  • Il faudra attendre le 16ième siècle pour que Galilée, Copernic affirme que la terre n'est pas au centre de l'univers.
  • Avec Kepler et Newton, l'approche ressemble déjà à l'approche scientifique moderne, puisqu'ils élaborent des théories cohérentes avec les observations (la cinématique des planètes, et la loi de la gravitation). L'univers devient avec eux INFINI, et STATIQUE.
  • Ces lois mathématiques vont longtemps permettre de décrire l'univers. Ce n'est qu'au début du XXième siècle que la viosn de l'univers est boulversée:
  • Pour EINSTEIN, dès les années 1920, la gravitation n'est plus une force, mais une courbure de l'espace-temps: l'univers a une forme globale.
  • En 1929, HUBBLE constate que les galaxies s'éloignent d'autant plus rapidement qu'elles sont éloignées: le monde n'est pas statique.
  • Georges LEMAITRE, en 1930 démonter l'expansion de l'univers: ce ne sont pas les galaxies qui s'éloignent, mais l'espace qui se dilate. Par dérision, les adversaires de cette théorie (dont Fred HOYLE) la baptisent le "BIG BANG".
  • En 1940, le concept de la nucléosynthèse primodiale, énonce que au cours d'une période courte , mais très chaude, la matière de base s'est formée à partir de l'énergie rayonnante. Un rayonnement uniforme a été alors émis. Ce rayonnement sera observé en 1965 par Penzias et Wilson.

Marc Lachièze a terminé son exposé en évoquant les premiers instants de l'univers. Une période baptisée "l'ère de PLANCK" inxeplicable avec les lois actuelles de la physique, compte tenu de conditions de température et de pression. Marc Lachièze, qui travaille actuellement sur ce sujet, dénonce l'idée d'une explosion initiale, comme le terme Big Bang a tendance à le faire croire. Selon lui, l'origine de notre univers serait plutôt un REBOND d'un état antérieur.

Quant à la "matière noire" , non identifiée et encore moins observée, il affirme que c'est une des réponses à la dynamique des galaxies et de l'univers. Sans cette hypothèse, les galaxies seraient condamnées à exploser.

Enfin les observations actuelles montrent que l'expansion de l'univers s'accélère. Là aussi une des réponses possibles, mais non démontrée et non constatée, pourrait être "l'énergie noire" qui serait en quelque sorte antigravitationnelle.

Malgré les immenses progrès du XXième siècle, les scientifiques semblent encore loin du GRAAL de l'univers. Peut-être ne l'atteindront-ils jamais!

2011_Marc_Lachieze___Rey_008

Sur cette photo, on voit Frédérique GARDINIER, Président de l'Association qui ouvre le débat avec Marc LACHIEZE-REY.

Vous trouverez des informations plus complètes sur le site de Marc Lachièze qui est en lien sur ce Blog.

JPP